LA GRAINE

jardins familiaux et collectifs de Frontignan la Peyrade

Derniers sujets
» au sujet des "culs noirs"
Mer 27 Sep - 19:12 par eve

» info visiteurs
Jeu 24 Aoû - 12:41 par Gilbas34

» Débats et travaux d'été aux jardins sur le Forum citoyen
Lun 10 Juil - 13:44 par P.Aime

» le calendrier lunaire avril 2017
Dim 2 Avr - 12:13 par eve

» aujourd"hui 2 avril, pour éviter les poissons
Dim 2 Avr - 11:56 par eve

» La Graine (encore) dans Le Petit Journal
Mer 22 Fév - 17:36 par P.Aime

» Le printemps de la Graine dans le Petit Journal
Mer 8 Fév - 14:11 par P.Aime

» De nouveaux visiteurs au jardin
Lun 23 Jan - 13:05 par Gilbas34

» Histoire des jardins partagés
Mer 21 Déc - 13:47 par Gilbas34

» CR de l'AG sur Thau Info
Lun 28 Nov - 11:06 par P.Aime


DOSSIERS

(rubrique en construction)

(BRF)
La permaculture
Le compagnonage
Calendrier des cultures
Les jardins secs

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

au sujet des "culs noirs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 au sujet des "culs noirs" le Mer 27 Sep - 19:12

D'après un jardinier fort compétent qui après essais divers a résolu ce problème de tomates avec "culs noirs", loin de conseiller peu d'arrosage pour les tomates, il conseille au contraire de ne pas laisser les plantations mourir de soif Je vous laisse lire son article, sur un site de jardiniers
"Concernant l'arrosage, vous trouverez toujours beaucoup de monde qui vous dira:
"Telle ou telle plante...ça ne s'arrose pas!"
Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas se fatiguer... ou pour économiser l'eau (ce qui peut se justifier...)
En ce qui concerne les tomates, dès qu'elles manquent d'eau, vous aurez de beaux "culs noirs" (nécrose apicale) : la sève insuffisante ne parvient pas à la base de la tomate qui se nécrose et meurt: le cul sèche et noircit, mais ne pourrit pas, et la tomate murit quand même.
Bien sûr, il ne faut pas arroser le feuillage avec un arroseur (risque de mildiou), mais au pied et avec un arrosoir. Si la terre est bien travaillée ça pénètre parfaitement et va aux racines
Il est recommandé, de toute façon d'arroser abondamment et pas trop souvent.
Le plus calamiteux consiste à faire semblant d'arroser avec une lance: on mouille quelques centimètres qui sont évaporés en quelques heures, sans que la plante n'en ait profité.
J'avais fait l'expérience, il y a déjà longtemps, pour en avoir le coeur net: sur terre sèche, un arrosoir (10 litres) au mètre carré mouille à peu près 10 centimètres de profondeur... Très insuffisant (sauf pour un semis): il faut recommencer 2 ou 3 fois au moins. Et vous êtes tranquilles pour quelques jours. Un paillage est le bienvenu, évidemment, et un binage, qui empêche la formation de crevasses est nécessaire.
Un bon arrosage venu du ciel, c'est au moins 20 à 30 mm de pluie tranquille qui pénètre totalement... Tant pis si ça désespère mes voisines qui aimeraient le soleil du 1 avril au 30 septembre:D
Un petit pluviomètre est un outil indispensable au jardinier pour savoir exactement s'il faut, ou non compléter l'arrosage.
Ici, actuellement, c'est plutôt petites pluies et risque de mildiou, mais dès que la température remonte, arrosage... Le jardinage n'est pas un long fleuve tranquille!!!"

Pour la pluie faudrait changer de région, n'est ce pas ? Quant à la bonne terre , nous avons encore du boulot Bonne récolte mes amis

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum