LA GRAINE

jardins familiaux et collectifs de Frontignan la Peyrade

Derniers sujets
» Le printemps de la Graine dans le Petit Journal
Mer 8 Fév - 14:11 par P.Aime

» De nouveaux visiteurs au jardin
Lun 23 Jan - 13:05 par Gilbas34

» Histoire des jardins partagés
Mer 21 Déc - 13:47 par Gilbas34

» CR de l'AG sur Thau Info
Lun 28 Nov - 11:06 par P.Aime

» Article Petit Journal formation de samedi
Sam 26 Nov - 8:27 par lionel.hilth

» C" est la Sainte Catherine
Dim 20 Nov - 10:57 par eve

» j'en rêve encore
Mar 15 Nov - 8:32 par bluebelly

» une bonne idée pour les plantations printanières
Ven 11 Nov - 16:17 par eve

» me revoilà, bonjour à tousles amis jardiniers
Ven 11 Nov - 16:11 par eve

» Récolter ses graines
Ven 16 Sep - 20:04 par Gilbas34


DOSSIERS

(rubrique en construction)

(BRF)
La permaculture
Le compagnonage
Calendrier des cultures
Les jardins secs

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

infos sur le fumier de fientes de poules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

L'intérêt des fientes de poules dans le potager !

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour,

J'ai trouvé ceci : le fumier de poules est vraiment très intéressant pour le potager en voici la démonstration scientifique chiffres à l'appui .

1. Besoins en éléments nutritifs de la culture de laitue
La laitue a besoin, par cycle cultural et par hectare, de 100 kg de N, 50 kg de P2O5, et 250 de K2O.
2. Caractéristiques agronomiques des fertilisants utilisés
- Fumier de bovin de 4,5 mois, de la Bretagne :
Composition (kg/t de fumier) : 6 d’azote (N), 2 de phosphore (P2O5) et 5 de potassium (K2O).
- Fiente de poule pondeuse séchée, de Saint-André
Composition (kg/t de fiente) : 31 de N, 17 de P2O5 et 18 de K2O.
La composition de ces matières organiques correspond aux valeurs moyennes obtenues pour la Réunion (teneur en N, P2O5 et K2O : fumier de bovin : 6 / 2,2 / 6,5 et fiente séchée de poule pondeuse : 33 / 25 /19).
Les « coefficients d’équivalence engrais » du fumier de bovin s’élèvent à 0,1 pour N (CE - N) et 1 pour P2O5 et K2O. Ceux de la fiente séchée = 0,65 pour N et P2O5 et 1 pour K2O.
3. Fertilisation de la culture
Un exemple concret de calcul de la fertilisation, basé sur la satisfaction des besoins en azote de la plante et sur la composition agronomique du fumier de bovin, est présenté ci-dessous.
Calcul de la dose de fumier de bovin à apporter sur une parcelle de laitue de 30 m².
Besoins en azote de la plante : 100 Kg/ha et par cycle cultural.
CE - N du fumier = 0,1. Teneur en N du fumier = 6 kg N / t de produit brut.
Choix initial : la fertilisation organique couvre 50% des besoins de la plante en azote, soit 50 kg / ha / cycle, apportés en tant que fumure de fond. La fertilisation minérale est réalisée en cours de cycle, comme fumure d’entretien (engrais composé 15-12-24 sur les trois premiers cycles et 10-20-28S sur les suivants).
Pour apporter 50 kg de N / ha à la plante, il faut épandre 8 333 kg de fumier / ha (= (1000kg de fumier *50 kg N/ha) / 6 kg N), soit 25 kg de fumier / parcelle (= (8 333 kg fumier * 30 m²) / 10 000 m²).
Or, sur le terrain, il est difficile d’apporter de manière homogène une quantité aussi faible que 25 kg de fumier sur une superficie de 30 m². Dans le cadre de l’essai, nous avons augmenté la dose de fumier apporté. Les 55 kg de fumier / 30m2 correspondent à une fertilisation de 110 kg d’azote / ha.
Ceci est la quantité totale d’azote apportée à la plante. La plante recevra de manière « utile » une dose d’azote inférieure, soit 11 kg de N par ha (= quantité d’azote totale apportée multipliée par le CE - N du fumier, soit 110 * 0,1 = 11).
Fumure de fond



Mode de fertilisation

Fertilisant

N (kg/ha)

N utile

P2O5 (kg/ha)

P2O5 utile

K2O (kg/ha)

K2O utile

Agriculteur
Fumier de bovin

500

50

155

155

380

380
Fiente séchée de poule p.

800

520

660

429

560

560
Engrais minéral

375

375

300

300

600

600

Raisonné
Fumier de bovin

110

11

50

50

100

100
Fiente séchée de poule p.

180

120

90

59

100

100
Engrais minéral

50

50

25

25

125

125
Fumure d’entretien


Mode de fertilisation

Type de fertilisant

N (kg/ha)

P2O5 (kg/ha)

K2O (kg/ha)
Agriculteur

Engrais minéral

75

60

120
Raisonné

Engrais minéral

50

25

125
B. Résultats obtenus

1. Caractéristiques des laitues récoltées
Le poids moyen des salades varie peu selon le mode de fertilisation appliqué. Par contre, il baisse en cas de forte pluie.
Par ailleurs, les parcelles fertilisées avec les matières organiques donnent des salades de meilleure qualité (mieux pommées).
2. Qualités agronomiques du sol
La matière organique a un effet positif sur le sol. En effet, les résultats d’analyses montrent un effet bénéfique sur le pH, les teneurs en magnésium et calcium ainsi que la capacité d’échanges cationique du sol. De plus, par une amélioration de sa structure, il retient mieux l’eau, permet une meilleure circulation de l’air et est plus perméable aux racines. La dégradation de la matière organique dans le sol permet une libération et donc une mise à disposition progressive des éléments nutritifs (N, P et K) pour les racines de la plante.
3. Coût des intrants
La fertilisation raisonnée de la culture de laitue a permis de réduire la quantité d’intrants apportés à la culture (aussi bien organiques que minéraux) et de diminuer le coût de la fertilisation.

Fertilisant

Economie sur le coût des intrants

fiente séchée de poule pondeuse

60 %

fumier de bovin

75 %

Engrais minéral

73 %

Conclusion
Dans le cadre de cet essai, la fertilisation raisonnée de la culture de laitue a permis une diminution importante des doses de fertilisants apportées (fumier de bovin, fiente de poule pondeuse ou engrais minéral) par rapport aux pratiques initiales de l’agriculteur. Celui-ci a pu constater une réduction des coûts, sans altération des rendements. Par ailleurs, la fertilisation organique a eu un impact positif sur la qualité des salades. L’avis de l’agriculteur sur l’essai de fertilisation
« La réduction de l’apport de fertilisant s’est traduite directement par une économie non négligeable du coût de la fertilisation.
J’ai été surpris de voir que le poids des salades est resté constant alors que la fertilisation a diminué. Je suis tout à fait convaincu de l’importance de la matière organique dans le sol, en maraîchage. En effet, j’ai remarqué que la fertilisation organique me permet de réduire le coût de la fumure et d’améliorer la structure de mon sol ».

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum