LA GRAINE

jardins familiaux et collectifs de Frontignan la Peyrade

Derniers sujets
»  et si on préparait le jardin pour 2018?
Mar 9 Jan - 14:57 par eve

» au sujet des "culs noirs"
Mer 27 Sep - 19:12 par eve

» info visiteurs
Jeu 24 Aoû - 12:41 par Gilbas34

» Débats et travaux d'été aux jardins sur le Forum citoyen
Lun 10 Juil - 13:44 par P.Aime

» le calendrier lunaire avril 2017
Dim 2 Avr - 12:13 par eve

» aujourd"hui 2 avril, pour éviter les poissons
Dim 2 Avr - 11:56 par eve

» La Graine (encore) dans Le Petit Journal
Mer 22 Fév - 17:36 par P.Aime

» Le printemps de la Graine dans le Petit Journal
Mer 8 Fév - 14:11 par P.Aime

» De nouveaux visiteurs au jardin
Lun 23 Jan - 13:05 par Gilbas34

» Histoire des jardins partagés
Mer 21 Déc - 13:47 par Gilbas34


DOSSIERS

(rubrique en construction)

(BRF)
La permaculture
Le compagnonage
Calendrier des cultures
Les jardins secs

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le noyer: notre meilleur ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 le noyer: notre meilleur ennemi le Jeu 2 Déc - 20:13

Le noyer : notre meilleur ennemi
Il règne sans partage sur son domaine et est implacable avec les autres végétaux ou les insectes qui pourraient le menacer, le noyer est un roi farouche auquel les hommes prêtent souvent des propriétés maléfiques. Il vous faudra pourtant absolument trouver une place pour cet arbre dominateur dans votre jardin, car, si son écorce et ses feuilles ne s’emploient qu’avec précaution, il recèle un trésor de santé accessible à tous : la noix.

Conseils de culture Où ? Quand ? Comment ? À savoir Astuce

Pour semer ou planter un jeune arbre, choisissez un emplacement à l’abri des vents violents car le noyer craint les gelées de printemps. Il n’a pas d’exigence de sol particulier, mais les terres très acides ou gorgées d’eau sont à éviter.
Il est d’autant plus important de bien choisir l’emplacement de la plantation, que le noyer est un arbre résistant qui peut vivre plus de 300 ans (il commence à produire vers sa quinzième année). Il peut dépasser 20 m de haut, et couvrir une surface d’environ 100 m2, il faudra donc le planter loin des habitations et des canalisations !
Quelques variétés, telle la franquette, peuvent être semées (à faire en automne). Préférez la plantation d’arbres à racines nues, de novembre à fin mars, hors périodes de gel, dans un trou d’un mètre par un mètre. Mettre en place un à trois tuteurs dans le trou, avant d’installer le jeune arbre, afin de ne pas blesser ses racines par la suite. L’avantage d’acheter un jeune plant de noyer est qu’il est greffé, ce qui vous garantit une bonne qualité de noix.
Devenu adulte, cet arbre majestueux tolère difficilement la taille. Si vous êtes obligé de supprimer des branches trop gênantes, ou mal placées à l’intérieur de l’arbre, il est préférable de les couper en été.
Le noyer a besoin de pluies ou d’arrosages abondants pour bien fructifier : en terre sèche, la récolte sera diminuée. Si votre terre est riche, le noyer devenu adulte se passera d’engrais. Les noyers peuvent être atteints de graves maladies, difficiles à enrayer. Des traitements au cuivre (bouillie bordelaise) sont possibles au printemps et en été.
Même s’il est utilisé pour ses propriétés antiseptiques et antifongiques, le brou de noix tâche les mains lors du ramassage. Une seule solution : portez des gants.
Frottez le brou de noix directement sur votre verrue, matin et soir, pour la faire disparaître. Répétez l’opération jusqu’à guérison. Pratique lorsque la chélidoine vient à manquer !

Le tour de main de l’herboriste Décoction insecticide pour le jardin
En décoction, les feuilles de noyer ont des vertus insecticides. Amenez à ébullition 100 g de feuilles fraîches (ou 15 g de feuilles sèches) dans 5 litres d’eau froide. Couvrez et laissez infuser jusqu’à complet refroidissement. Pulvérisez sur les plantes (préventif et curatif).

Cataplasme pour les cheveux
Le noyer agit en teinture légère et fortifiante sur les cheveux bruns. Pour la réaliser :
broyez finement 200 g de feuilles de noyer.
Ajouter une cuillère à soupe d’huile de noix, une cuillère à soupe de miel et versez de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte moelleuse
Appliquez sur vos cheveux secs. Enveloppez d’une poche imperméable puis d’une serviette éponge.
Laissez agir une heure au moins avant de rincer et de laver vos cheveux.
À noter : cette quantité, prévue pour cheveux longs, sera diminuée de moitié si vos cheveux sont très courts.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum